Clear Chercher sur la carte Rechercher

Plus
d'options

Type de position

Expérience de travail

Nombre d'employés

Jours affichés

Photos

Statut

Suivez-nous sur

Que veulent les développeurs ?

Carrière |  16 avril 2018

developpeur

La majorité veulent soit fonder leur propre entreprise, soit occuper un rôle technique plus spécialisé que celui qu’ils occupent actuellement…

C’est ce que révèle un récent sondage de Stack Overflow Developers.

Un emploi pour vous?

Directeur(trice) technologique23 Apr 2018

O2 Web
Montréal, Québec, Canada
FavorisPostuler

Autres offres de l'entreprise:

Développeur(euse) front-end23 Apr 2018

Agence Rinaldi
Montréal, Québec, Canada
FavorisPostuler

Nick Kolakowski, de Dice, a récemment écrit un article sur le sujet.

Plus précisément, environ le tiers d’entre eux disent qu’ils espèrent, dans les cinq prochaines années, « occuper un poste technique différent ou plus spécialisé que celui qu’ils ont actuellement ». Un autre 25,% aspirent à fonder ou à co-fonder leur propre entreprise durant ce laps de temps.

Près d’un cinquième des personnes interrogées (19,4% exactement) aspirent à faire le même travail au cours de la prochaine demi-décennie. Dans le même sondage, le tiers des répondants se disent « moyennement satisfaits » de leur carrière et de leur emploi, alors que 18% sont « extrêmement satisfaits » et 17% étaient « légèrement satisfaits ».

Un peu moins de 7% seulement des développeurs aspirent à devenir chef de projet, et 10 % souhaitent être directeur technique ou fonctionnel:la gestion d’une équipe n’est clairement pas dans les objectifs de carrière de ces professionnels de la technologie.

Un petit 2,8% prévoient de changer de carrière et de se diriger vers une industrie totalement différente d’ici cinq ans.

« Dans l’ensemble, la satisfaction professionnelle ne varie pas de manière significative selon le secteur », ajoute Stack Overflow dans le rapport qui accompagne les données du sondage.

« Cependant, la satisfaction professionnelle actuelle est significativement plus faible pour les développeurs travaillant dans les services financiers et de l’informatique.

Si les développeurs sont heureux, c’est évidemment une bonne chose. Mais même les développeurs heureux peuvent réfléchir à leurs prochaines évolutions de carrière. Ils peuvent aussi réfléchir à comment l’apprentissage de certaines compétences pourrait augmenter leur potentiel.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


8 − six =