Clear Chercher sur la carte Rechercher

Plus
d'options

Type de position

Expérience de travail

Nombre d'employés

Jours affichés

Photos

Status

Suivez-nous sur

Que devez-vous apprendre en techno en 2018?

Carrière |  12 janvier 2018

apprendre

«Rien n’est plus important dans le domaine que de se tenir à jour.» Car la demande va rester très forte sur le marché de l’emploi pour ceux qui connaissent la techno…

Si vous cherchez des options pour fuir un emploi que vous détestez, une carrière que vous n’appréciez plus ou une industrie qui perd de sa force, vous avez peut-être remarqué que d’acquérir de nouvelles connaissances techno est une belle manière de jeter une nouvelle lumière sur votre carrière.

Un emploi pour vous?

Chargé(e) de projets Web22 jan 2018

Vortex Solution
Montréal, Québec, Canada
FavorisPostuler

Autres offres de l'entreprise:

La charge de formation dont vous avez besoin pour faire votre chemin en techno peut être complétée en quelques mois, et ça peut être fait de chez vous (ou dans votre café favori, dans une librairie locale, dans un local de co-travail ou dans n’importe lequel endroit où vous avez accès à Internet). C’est bien loin des efforts que ça prend pour retourner à l’école.

Même si c’est très pratique d’aller chercher de nouvelles connaissances techno et les potentielles récompenses et promotions en salaire et flexibilité qui pourraient s’ensuivre, ça demeure un investissement. C’est certain, c’est moins prenant que de retourner sur les bancs d’école, mais ça prendra de votre temps et de votre argent, alors il est naturel de vous demander si ça vaut vraiment la peine.

La techno change constamment – est-ce que les emplois pour lesquels vous étudierez existeront demain? Ou toute cette histoire de techno n’est qu’un «bip» sur le radar? Scott Morris, journaliste chez The Hard Refresh, fait le point.

Les chiffres ne mentent pas

Selon le Bureau of Labor Statistics, les emplois en techno seront toujours aussi nombreux durant au moins une autre décennie. Dans les postes qui risquent le plus de connaître une croissance entre aujourd’hui et 2026, on trouve notamment les développeurs logiciels et d’applications en cinquième position (avec une croissance prévue de 24%) derrière les besoins d’aide personnelle, les travailleurs en alimentation, les infirmières enregistrées et les infirmières à la maison.

C’est encore plus impressionnant quand vous regardez l’évolution du métier du salaire de développeur depuis 2016. À 100 080 dollars par année, les développeurs auront le meilleur salaire (suivi par les infirmières enregistrées à 68 450 dollars), et seulement un des emplois de la liste des 30 occupations qui vont connaître la plus grande croissance dépasse le salaire des développeurs: les gestionnaires financiers avec 121 750 dollars par année.

Les employés qui connaissent la technos toujours en demande

Même si les chiffres sont importants, c’est aussi vital de parler aux gens sur le terrain. Comment les employés techno voient-ils la croissance de leur métier?

Ryan Sylvia, directrice à LABUR LLC, a une perspective large sur le sujet, basée non seulement sur le futur, mais aussi sur son expérience passée. La compagnie de Sylvia a débuté en pleine récession de 2007-2008. Même si elle a connu une belle croissance depuis, elle avoue que ça lui a permis de voir comment ça fonctionne en temps plus difficiles.

«Ça a été compliqué parce qu’on ne pouvait pas engager toutes les personnes dont on avait besoin. Par contre, même quand la demande est basse, il y a toujours un besoin pour des employés qui ont de bonnes connaissances techno», explique Sylvia Ryan.

Cette expérience confirme les chiffres du BLS. La technologie ne sert plus seulement aux compagnies technos. Toutes les entreprises ont des besoins en ce sens, ce qui augmente les opportunités pour les employés qui œuvrent dans cette industrie.

Dasha Moore, le fondateur et président général de Solodev, a aussi remarqué une forte croissance dans l’industrie techno. Moore est en charge d’engager des développeurs pour sa compagnie, et elle ne voit pas ces emplois s’éteindre de sitôt. Alors qu’elle entend souvent des gens s’inquiéter par rapport au futur du web et les emplois de développeur, c’est tout simplement faux selon elle.

Pour Moore, ce n’est pas seulement une question de l’évolution de la techno et de la multiplication des emplois existants. Elle identifie aussi le MarTech (la technologie marketing – la fusion du marketing et des nouvelles technologies) comme un exemple d’un secteur en croissance qui va créer de plus en plus de postes dans les prochaines années, donnant une sécurité d’emploi pour les personnes ayant de bonnes connaissances technologiques.

«Le MarTech évolue au-delà des sites et de la création de contenu, allant plutôt vers l’expérience personnelle. Cette tendance d’aller vers un marketing de plus en plus personnalisé est basé sur les personnes qui peuvent appliquer ces technologies», ajoute Moore.

Acquérir des connaissances plus larges

Avec toutes ces projections, vous vous demandez peut-être si les connaissances que vous allez chercher aujourd’hui vont toujours être pertinentes dans quelques années. Est-ce que l’évolution constante vous laissera dans le froid si vous ne choisissez pas la meilleure spécialisation?

Le truc, selon Sylvia, est d’acquérir des connaissances techno de façon plus large – commencez avec une solide fondation pour ouvrir la porte (comme par exemple en apprenant les langages HTML, CSS et JavaScript), mais soyez prêt à apprendre plus en obtenant un nouvel emploi, en suivant l’évolution de la technologie et au gré des opportunités.

«Rien n’est plus important dans le domaine que de se tenir à jour», assure Sylvia. «Les meilleurs professionnels de la technologie sont ceux qui ont un plus bel éventail de connaissances, et qui vont constamment chercher de nouvelles formations pour apprendre toujours plus.» Et rappelez-vous – continuer à apprendre n’implique pas de réinventer la roue à chaque fois. Dès que vous avez compris quelques langages de programmation, intégré quelques bases de design et géré quelques navigateurs, vous aurez une bonne base pour la suite. Apprendre davantage ne fera qu’ajouter des couches à votre solide fondation.

Moore ajoute – en ajout à une passion pour la technologie et une compréhension des langages – le leadership, une communication efficace, et un bon sens de l’analyse sont des qualités clé pour assurer votre carrière.

«En prouvant vos capacités et l’évolution de vos connaissances générales, un employeur ou une compagnie pourra vous faire confiance pour plus que du code», indique Moore. Et bien sûr, les compétences d’analyse demeurent primordiales, puisque des gestionnaires comme Moore ont besoin «de personnes qui peuvent leur dire ce que leur machine ne peut pas faire».

C’est clair – quand on parle de l’industrie techno, la croissance est un fait, et c’est loin d’être terminé. Ce qui signifie que si vous êtes prêt à un changement de carrière, c’est le bon moment d’acquérir une bonne base de connaissances et de vous mettre dans la position d’apprendre pour le reste de votre vie.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 − = deux