Clear Chercher sur la carte Rechercher

Plus
d'options

Type de position

Expérience de travail

Nombre d'employés

Jours affichés

Photos

Status

Suivez-nous sur

En entrevue, ne prononcez plus ces 8 phrases!

Carrière |  23 mai 2017

14h

Les recruteurs n’en peuvent plus d’entendre certaines phrases clichés et/ou galvaudées. Voir défiler un nombre incalculable de candidats qui disent TOUS la même chose n’est pas une partie de plaisir…

L’entrevue, c’est un peu le mal nécessaire qui se tient entre vous et votre job de rêve, explique Monster. Quoi que vous pensiez que le recruteur veuille entendre, vous devriez éviter les énonciations suivantes, un peu trop courantes…

Un emploi pour vous?

Coordonnateur(trice) développement des affaires17 nov 2017

Lainco
Terrebonne, Québec, Canada
FavorisPostuler

Autres offres de l'entreprise:

Je suis à la recherche d’un nouveau défi

Quand il entend ça, le recruteur pense que vous dissimulez la vraie raison de votre recherche d’emploi. Conseil : Soyez aussi honnête que vous le pouvez sur les raisons qui vous poussent à chercher un nouvel emploi (sans vous montrer ni arrogant ni amer).

Je suis un excellent joueur d’équipe

Vous devriez réfréner vos envies de balancer de telles affirmations. Ça sonne peu sincère, et à vrai dire, un peu paresseux. Conseil: N’énoncez rien, démontrez. Parlez plutôt d’une expérience passée dans laquelle votre collaboration avec des collègues a assuré le succès d’un projet.

Vous ne regrettez pas de m’engager

Une telle phrase traduit votre insécurité et votre nervosité. Vous n’avez pas l’air d’être en pleine possession de vos moyens. Conseil: Rappelez-vous toujours qu’ils ont plus besoin de vous que vous avez besoin d’eux.

Je suis le candidat parfait

Quand bien même ce soit vrai, les recruteurs préfèrent s’en rendre compte d’eux-mêmes. De plus, vous avez l’air présomptueux et trop confiant – d’autant plus qu’il y a toujours plein de choses que vous ne savez pas sur l’emploi et qu’il vous faudrait prendre en compte. Conseil: Abandonnez la rhétorique et vendez-vous correctement. Si vous êtes parfait, le recruteur le saura sans que vous le mentionnez.

Je suis accro au travail

Bien que vous soyez certainement un professionnel qui travaille dur, vous définir comme un accro au travail peut être déstabilisant pour un recruteur. Conseil: Préférez donner des exemples où votre dur labeur a été couronné par des résultats positifs durant votre carrière. Évitez de vous attribuer des étiquettes durant les entrevues.

Je n’ai aucune attente salariale

Réponse très bizarre, car si vous appliquez à un poste c’est bien pour être payé non? Sachez que le recruteur est tout à fait conscient de cela. Conseil: Faites preuve d’assurance et expliquez que vous avez des attentes qui correspondent à la valeur de vos compétences. Mentionnez aussi que vous êtes ouvert à avoir une discussion honnête sur le sujet.

Je n’aime pas être «micromanagé»

Selon la façon dont vous le dites, ça peut apparaître comme une menace subtile aux yeux du recruteur. Conseil: Ne mettez pas l’accent sur ce que vous n’aimez pas chez un manager – même si on vous le demande. Retournez la question pour vous concentrer sur les attributs positifs que vous cherchez chez un superviseur.

 

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq × = 15