Clear Chercher sur la carte Rechercher

Plus
d'options

Type de position

Expérience de travail

Nombre d'employés

Jours affichés

Photos

Statut

Suivez-nous sur

Comment aborder les moins bons aspects de votre CV ?

Carrière |  16 avril 2018

cv

Arrêt de travail, congédiement, retour à l’école, maladie… Voici comment traiter des facettes moins reluisantes de son CV.

Donc, vous avez une lacune dans votre curriculum vitae? Comment faire pour tempérer celle-ci aux yeux d’un employeur potentiel? Le site The Muse dresse un topo des façons de présenter cinq aspects qui peuvent être moins attrayants lors d’une entrevue.

Un emploi pour vous?

Développeur(euse) front-end23 Apr 2018

Agence Rinaldi
Montréal, Québec, Canada
FavorisPostuler

Directeur(trice) technologique23 Apr 2018

O2 Web
Montréal, Québec, Canada
FavorisPostuler

Autres offres de l'entreprise:

1.    Vous avez été renvoyé de votre précédent emploi

Beaucoup trouvent embarrassant de devoir en parler. Pourtant, il n’y a souvent pas lieu d’être mal à l’aise. Comme c’est quelque chose de très courant, il y a toutes les chances pour que la réaction de votre employeur potentiel en soit une de sympathie. Rappelez-vous seulement de ne pas parler en mal de votre ancien patron.

Ne dites pas : « Cette compagnie de merde m’a toujours compté dans sa liste de bons employés, et on m’a foutu dehors quand même! »

Dites : « Malheureusement, la compagnie a dû faire des coupures, et j’étais celui avec le moins d’ancienneté, donc vous savez ce que c’est…malgré tout, je suis fier de ce que j’ai accompli là-bas. D’ailleurs, mon ancien employeur vous confirmera que j’ai fait du bon travail ».

2.    Vous avez quitté votre emploi pour voyager

L’idée ici est de mettre l’accent sur la manière dont vos voyages ont contribué à votre développement et à votre maturité, et non sur le plaisir que vous avez eu à parcourir le monde. Si vous avez occupé des emplois rémunérés ou bénévoles durant cette période, parlez de la manière dont ceux-ci ont été bénéfiques.

Ne dites pas : « J’ai eu un plaisir fou en Thaïlande, mais je ne saurais pas vous en dire plus, je ne m’en souviens pas, j’étais trop saoul… »

Dites : « J’ai été très performant dans mon ancien emploi, comme vous pourrez le constater. Mais j’ai atteint un stade dans ma carrière où je trouvais important de me concentrer sur mon développement personnel. Pendant mes voyages, j’ai été en contact avec toutes sortes de gens et de cultures différentes. Donc, je me sens maintenant plus prêt que jamais à réintégrer le marché du travail ».

3.    Vous êtes retourné à l’école

Ce point est peut-être le plus facile à justifier, surtout si vous avez étudié plus avant dans votre domaine. Même si ce n’est pas le cas, il est relativement facile de montrer de manière positive une tâche qui a nécessité du travail ardu.

Ne dites pas : « Honnêtement, je ne sais pas vraiment ce que je veux faire dans la vie, donc je suis retourné à l’école au lieu d’avoir un emploi; je suis toujours incertain si ce domaine est le bon pour moi ».

Dites : « Je voulais étendre mes options de carrière en acquérant une spécialité dans mon domaine. Maintenant que j’ai terminé, je pense réellement être mieux préparé à travailler dans votre entreprise ».

4.    Vous n’avez pas travaillé pour des raisons de santé

Restez bref sur ce point. L’employeur potentiel ne veut pas vraiment savoir dans les détails que vous avez eu une dépression ou une opération importante. Préparez d’avance une explication satisfaisante que vous n’avez aucun mal à partager. Mentionnez comment vous être fier d’être passé au travers de vos soucis de santé et expliquez comment, maintenant, vous vous sentez prêt à vous investir dans ce travail.

Ne dites pas : « Oui, les choses étaient vraiment difficiles à ce moment… »

Dites : « J’ai eu des moments difficiles à cause de problèmes (physiques ou psychologiques), et j’ai pris du temps pour me remettre sur pied le plus vite possible. Je suis content que ce soit derrière moi, et je crois sincèrement avoir bénéficié de cette expérience. Je suis maintenant entièrement rétabli. »

5.    Vous avez pris du temps pour vous occuper d’un proche

Il y a peu d’employeurs potentiels qui jugeraient négativement le fait d’avoir pris soin d’un parent ou d’un enfant malade. Si pendant cette période, vous avez pu prendre le temps de mettre à jour vos connaissances, faites-en part à l’employeur. Surtout, dites d’emblée comment vous être heureux de pouvoir vous concentrer à nouveau sur votre carrière.

Ne dites pas : « Je suis très proche de ma mère donc la décision a été facile. Je ne pouvais pas à la fois m’occuper d’elle et de mon emploi! »

Dites : « Après y avoir mûrement réfléchi, j’ai choisi de prioriser ma famille à cet égard. Évidemment, pour ne pas perdre la main, je me suis assuré de me tenir à jour dans mon domaine. Maintenant que je suis de retour sur le marché du travail, voilà l’occasion d’utiliser ces acquis ».

Enfin, n’oubliez surtout pas que de mentir sur votre CV est généralement une très mauvaise idée. L’essentiel n’est pas tant ce qu’il y a dans votre expérience que la manière dont vous l’expliquez et la gérez. Restez calme et posé : cela montrera à l’employeur que vous êtes à l’aise avec vos choix et qu’il a donc toutes les raisons de l’être lui aussi.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + 7 =