Clear Chercher sur la carte Rechercher

Plus
d'options

Type de position

Expérience de travail

Nombre d'employés

Jours affichés

Photos

Status

Suivez-nous sur

9 conseils pour négocier tous les aspects d’un nouvel emploi

Carrière |  20 mars 2017

14h (2)Obtenir le meilleur salaire possible est important. Cependant, d’autres éléments sont à considérer. Voici 9 conseils pour négocier son salaire et ses avantages.

Vous ne perdez rien à demander. Surtout lors de négociations salariales : les bonus, les remboursements de frais de formation, les vacances, etc. Voici un guide, repêché sur le site U.S. News pour vous préparer à la discussion.

Connaissez l’échelle salariale

Pour connaître l’échelle salariale, vous devez effectuer des recherches sur l’entreprise avant de vous y présenter pour l’entrevue. En fait, vous devriez même la connaître avant de poser votre candidature pour vous assurer qu’elle vous convient. La plupart des offres d’emploi n’indiqueront pas le salaire qui y est rattaché. Pour obtenir cette information, consultez plusieurs ressources comme l’outil de calcul de salaire de LinkedIn, payscale.com, salary.com et glassdoor.com. Discutez avec des recruteurs de l’industrie et de votre territoire. Puisez à de multiples sources. N’oubliez pas que votre valeur sur le marché se définit en fonction de ce que votre employeur est prêt à payer, de la valeur de vos compétences ainsi que du salaire de votre dernier emploi.

Déterminez quand négocier

Techniquement, vous ne pouvez pas négocier votre salaire si aucune offre ne vous a encore été faite. Lors de l’entrevue, évitez d’aborder ce sujet en détail. Limitez-vous à exprimer votre désir d’obtenir l’emploi. Ne négociez pas à ce moment. Lorsque vous recevez l’offre en question, prenez le temps d’y réfléchir avant de donner votre réponse. Accepter un emploi est une décision importante que vous devriez prendre sans ressentir de pression.

Négociez avec enthousiasme

Si votre interlocuteur ne sent pas que vous voulez l’emploi, votre pouvoir de négociation tombe à plat. Pire : l’offre déposée pourrait être retirée. Parlez de votre intérêt pour le poste et des raisons qui s’y rattachent. N’oubliez pas de sourire.

Négociez avec la bonne personne

La personne qui vous soumet l’offre n’est pas forcément celle qui a le pouvoir de négocier. Les procédures varient d’une entreprise à l’autre. C’est important de connaître qui détient l’enveloppe budgétaire dédiée au poste.

Informez-vous sur l’entreprise et obtenez des renseignements de l’interne

Durant l’entrevue et en discutant avec des employés, vous pourriez découvrir des renseignements précieux. Par exemple, vous pourriez apprendre que certains employés bénéficient de temps de vacances différent ou que d’autres peuvent travailler de la maison. Si certaines pratiquent ont déjà cours dans l’entreprise, la négociation en sera facilitée.

Les éléments qui peuvent se négocier

Sans être exhaustive, voici une liste de certains éléments qui peuvent être négociés :

  • Le titre du poste
  • La date d’embauche
  • Les vacances et les congés payés
  • La flexibilité de l’horaire
  • Le télétravail
  • Toutes formes de bonus
  • Le degré de responsabilité
  • Les dépenses liées au déménagement
  • Les abonnements et inscriptions professionnelles
  • L’ordinateur portable, le téléphone cellulaire, la technologie pour le télétravail
  • La voiture et son kilométrage
  • Remboursement de la formation continue et des certifications
  • Les assurances

Primo, négociez le salaire

Vous devez établir des priorités. Négociez le salaire en premier. S’il vous satisfait, démontrez plus de flexibilité sur les autres éléments.

Dégagez la confiance

Votre langage corporel, le ton de votre voix, les mots que vous choisissez devraient tous démontrer que vous croyez vraiment mériter ce que vous demandez. N’oubliez pas que l’entreprise investit un temps important dans la recherche du bon candidat. Recommencer tout le processus n’est pas tentant.

Obtenez une offre écrite

Lorsque vous arrivez à la proposition finale, exigez de l’obtenir par écrit. Vous voulez la confirmation écrite avant votre premier jour de travail. Les gestionnaires peuvent changer. Les politiques aussi. Vous devez vous protéger contre ces imprévus hors de votre contrôle.

Partager sur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ deux = 7